Les 4 meilleurs SSD externes parmi lesquels les utilisateurs Linux peuvent choisir en 2021

Vous recherchez un nouveau disque dur externe SSD pour une utilisation sous Linux ? Vous ne savez pas quoi utiliser pour vos besoins de stockage ? Nous pouvons aider! Voici notre liste des 4 meilleurs SSD externes à utiliser sous Linux !

Disques SSD sous Linux

Avant d’acheter un SSD pour une utilisation sous Linux, comprenez que vous devrez utiliser le format du système de fichiers Linux pour en tirer le meilleur parti. Bien qu’excellents et compatibles Linux, tous les appareils de cette liste sont formatés avec NTFS, le format Microsoft Windows.

Pour tirer le meilleur parti de votre SSD externe sous Linux, consultez notre guide d’optimisation de votre SSD. Lisez également notre guide des meilleurs systèmes de fichiers Linux pour SSDS.

Les meilleurs SSD externes pour les utilisateurs de Linux (nos choix)

Il existe de nombreux SSD externes prenant en charge Linux. Cela étant dit, il existe de nombreux SSD externes moyens, et l’utilisateur moyen peut ne pas savoir comment distinguer le bien du mal. C’est pourquoi nous avons fait cette liste. Voici nos meilleurs choix des meilleurs SSD externes à utiliser sous Linux.

1. SSD portable SAMSUNG T7 1 To

Samsung est le roi incontesté des disques SSD, et pour cause. Ils ont des vitesses de lecture et d’écriture incroyables et sont également peu coûteux (sauf si vous optez pour un espace de stockage énorme). En ce qui concerne les SSD externes à utiliser sous Linux, ne cherchez pas plus loin que le SSD portable SAMSUNG T7.

Pourquoi? Pour commencer, le T7 est un SSD ultra-rapide avec beaucoup d’espace, commençant à 1 To et se terminant par 2 To. Deuxièmement, l’appareil prend en charge les connectivités USB et USB-C standard avec les câbles inclus, et le lecteur peut éventuellement être crypté à l’aide du logiciel de Samsung.

Avantages

SSD ultrarapide avec beaucoup d’espace, de 1 To à 2 To.
Samsung ajoute ses propres SSD au produit, qui sont les disques les plus rapides et les plus fiables du marché.
Malgré la grande taille du stockage de données, le prix est extrêmement raisonnable.
Le disque prend en charge des taux de transfert de données allant jusqu’à 1050 Mo par seconde, soit 4,9 fois plus rapides que les disques durs externes.
Le lecteur peut éventuellement être crypté avec le logiciel Samsung (compatible avec Linux).
L’appareil prend en charge les connectivités USB et USB-C standard à l’aide des câbles fournis.

Les inconvénients

Le système de fichiers est formaté en NTFS qui est compatible Linux mais pas idéal pour ceux qui envisagent d’utiliser uniquement Linux.

2. Disque SSD portable SanDisk Extreme

Si Samsung n’est pas votre style, l’extension SanDisk Extreme est un autre excellent choix pour un SSD Linux portable. Il est très mobile et possède même un mousqueton intégré pour un transport facile. De plus, il est disponible dans une grande variété d’options de rangement afin que vous disposiez de suffisamment d’espace pour ranger tous vos effets personnels.

Le fichier Sandisk Extreme est parfait et super rapide, avec des vitesses allant jusqu’à 1050 Mo par seconde, une prise en charge USB-C et une conception antichoc qui protège vos données contre les chutes accidentelles.

Avantages

La conception a un mousqueton intégré pour un transport facile.
Le disque dur externe prend en charge les connexions USB et USB-C standard à l’aide des câbles fournis.
Il est disponible dans une grande variété d’options de stockage, allant de 250 Go à 4 To.
Il a des transferts de données incroyablement rapides allant jusqu’à 1050 Mo par seconde (USB-C).
La conception antichoc protège vos données contre les chutes accidentelles.

Les inconvénients

Le lecteur est destiné à être un périphérique USB-C et comprend un adaptateur USB au lieu de deux câbles séparés. C’est un régal pour ceux qui ne veulent pas utiliser l’USB-C et veulent un câble de bonne qualité.
Le lecteur est formaté en NTFS, le format du système de fichiers Windows. Linux peut le lire, mais les utilisateurs de Linux peuvent avoir besoin de le reformater pour en tirer le meilleur parti manuellement.

3. SSD portable externe WD 1 To My Passport

En plus de Samsung, Western Digital fabrique de très bons SSD, et toute leur gamme de produits en témoigne. Ce SSD externe WD 1 To n’est pas différent. Excellente qualité et fonctionne très bien sur n’importe quel système Linux.

Les utilisateurs Linux à la recherche d’un excellent périphérique externe doivent prêter attention à My Passport car il est impressionnant, des vitesses de lecture et d’écriture ultra rapides (1050 Mbps en lecture et 1000 Mbps en écriture) à la prise en charge du cryptage 256 bits et de la connectivité USB. . Si vous avez besoin d’un excellent SSD externe sous Linux, essayez ce WD 1 To My Passport !

Avantages

L’étui est disponible dans une large gamme de couleurs et les clients peuvent choisir l’étui qui correspond le mieux à leur personnalité.
Le lecteur à l’intérieur est un SSD ultra-rapide basé sur NVMe qui offre une vitesse de lecture incroyable de 1050 Mo/s et une vitesse d’écriture de 1000 Mo/s.
Prend en charge la technologie de cryptage de mot de passe 256 bits.
Le boîtier SSD est antichoc et vos données sont protégées contre les chutes accidentelles.
Il prend en charge la connectivité USB traditionnelle ainsi que l’USB-C. Les deux câbles sont inclus, il n’est donc pas nécessaire d’acheter des accessoires supplémentaires.

Les inconvénients

Il est formaté avec le système de fichiers NTFS, qui fonctionne sous Linux, mais n’est pas un excellent système de fichiers pour le stockage de données sous Linux. Les utilisateurs peuvent avoir besoin de formater manuellement le disque avant de l’utiliser pleinement.
On ne sait pas si la fonctionnalité de chiffrement est prise en charge sous Linux.

4. Disque SSD Seagate Expansion SSD 500 Go

Êtes-vous sur un budget? Vous n’arrivez pas à casser votre tirelire, mais vous avez besoin d’un SSD externe fiable et rapide pour Linux ? Si c’est le cas, jetez un coup d’œil au disque SSD d’extension Seagate. Il a une taille de 500 Go et bien que plus lent que Samsung, Sandisk ou WD, il offre de grandes performances et une grande fiabilité.

Fichier Le Seagate Expansion SSD est impressionnant. Il est livré avec un câble USB 3.0 ultra-rapide qui vous offre des vitesses de lecture et d’écriture décentes sur n’importe quel ordinateur (à 400 Mbps). Il est également disponible dans un boîtier robuste, robuste et résistant aux chocs qui ne manquera pas de protéger vos données.

Avantages

Le câble USB 3.0 ultra-rapide vous offre une vitesse de lecture décente de 400 Mbps ainsi que d’excellentes vitesses d’écriture.
Le modèle 500 Go est extrêmement abordable. Ceux qui recherchent un disque dur externe de haute qualité d’une marque de confiance comme Seagate peuvent l’acheter sans se ruiner.
Le lecteur peut fonctionner sur des périphériques USB-C et Seagate propose un adaptateur pour ceux qui en ont besoin.
Le boîtier solide, durable et résistant aux chocs signifie que vos données sont protégées lors de vos déplacements.

Les inconvénients

L’adaptateur de câble USB-C n’est pas inclus et les utilisateurs doivent l’acheter séparément.
Le SSD, bien que rapide et moins cher, est un SSD SATA traditionnel et offre des vitesses nettement plus lentes que les NVMe portables des autres marques.

Application

Dans cette liste, nous avons sélectionné 4 excellents SSD à utiliser avec Linux. Cependant, il existe plus de 4 SSD externes sur le marché. Quel est votre disque dur SSD externe préféré à utiliser avec Linux ? Parlez-nous-en dans les commentaires ci-dessous !